Une course contre la montre pour limiter la casse en Champagne

Par Guillaume Perrin, le 26/04/2020 (mis à jour le 27/04/2020 à 08:31)
  • Avec son service de drive rapidement mis en place, Charles Heston a voulu déjouer une situation compliquée pour les ventes au caveau. © Champagne Charles Heston
  • Palmer & Co joue sur les tableaux de la mobilité et du numérique avec sa nouvelle e-boutique, propulsée début avril. © Champagne Palmer & Co
Le début du printemps coïncide généralement avec un début de frémissement des ventes de champagne. Mais cette année, la pandémie de Covid-19 a tout bouleversé, et cela a précipité des initiatives qui visent à éviter une « bulle » mal venue...
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous